La nouvelle ambassade de France au Gabon revendique une image emblématique, une image qui caractérise aussi bien sa fonction que son devoir de représentation.
Une image évocatrice aussi d’une économie locale émergente, d’une forêt primaire en quête d’exploitation responsable, d’un Gabon « vert » porteur d’avenir économique – et écologique. Une image « populaire » appropriable par les deux cultures, gabonaise et française, par les deux peuples …
Une image d’arbre abattu, couché dans la pente du sol. Une image de grume dont l’ébranchage aurait juste laissé une ramification.
Une image « sculpturale » suggestive comme peut l’être l’art africain… Une image « d’appel » aussi pour une filière bois locale qui ne demande qu’à être conquise, à écrire les premières lignes de son histoire.